Forum des collectionneurs

Espace d'échange d'infos entre Cartophiles, Philatélistes et Numismates
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 VOUS QUI SAVEZ TOUT - PERDIDO EN LA TRADUCCION

Aller en bas 
AuteurMessage
DaDo

avatar

Nombre de messages : 551
Age : 61
Localisation : SAINT MAIXENT L'ECOLE
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: VOUS QUI SAVEZ TOUT - PERDIDO EN LA TRADUCCION   Dim 7 Oct 2018 - 16:22

Bonjour à chacune et à chacun,
Avant de poser mes questions sur l'extérieur de cette lettre voici celles concernant l'intérieur.
Voici le texte original calligraphié:


page 1 puis 2 et 3

Voici ma transcription, je ne suis pas sûr d'avoir bien reproduit les o et les a, les  (x) correspondent à des abréviations, les ? à des interrogations .
Dans le texte ci dessous j'ai respecté le découpage des phrases et des pages.
Une traduction serait bienvenue. J'ai compris qu'il s'agissait de pépettes pésetas et de "caresses aux enfants" à la fin.
Mais bon, je voudrais être précis.

Niort Abril 12 de 1830

Amado hermano el prim(er)o del g/9?
rige te escribi incluyendote una
p(ar)a Enriqueta y anunciandote el
envio de f(rancs ?) 3388 por conducto de
S(eñor) Fr fauvie de Bayona, Supo
go q(u)e mi costa habia ya llegado
à tas manos como tambien q(u)e
antes q(u)e esta haya pasado Somo
sierra los fondos estavan en
poder tuyo pues mi correspon-
dentes sumam(?)te exacto;espero
q(u)e no descuidavas das?e aviso
de todo p(ar)a mi tranquilidad,
Leyendo en estos dias en n?os
papeles las dos R(ea)l y dunetos del
mes pasado q(u)e parecer a seguras
el pago de los interesses de los
vales me ha venido al pansa-
mientoel arriesgas unas v ?
en comipia de vales consoli-
dados disponiensido p(ar)a ello da
ciertos fondos q(u)e conservo aun
en la venta de Napolis. Pero
antes de arriesgas mi dinero
quiero me dizas solam(en)te si
en mi luga havias otro tanto.
El valor de los vales en esa à
47 no me parece proporcianado
al de las acciones de la venta
perpetua que se negocian en Paris
à 78 y 79. yo supongo q(u)e los
vales deber producir de 10 à
11% y me parece indubitable
q(u)e si los semestres de Julio
y Octobre son bien pagados
subiran luego luego à 60 y
tal vez 70 con meyores datos
me diras lo q(u)ehaya sobre el
particular y si tu respuesta
se halla de amerdo con mi
modo de ver te te resmistevé 3
4 y tal vez 6 mil p(esatas) ??? por ver
si se puede ganar algo , pues
aqui los fondos publicos ofreren(?)
in el dia pocas ventajas
Vendi mis obligaciones del Emp(res)a
R(ea)l à 89 ½ q(u)e en el me En(?)a me
habian costado 79. Contentame
la mais pronto q(u)e puedas à fini
de tomar mi determinacion
Nada de nuevo por aqui
Pues no debe serlo(?) el dinero
afecto q(u)ete profira tu herm(an)o
[ Signature illisible]
Mil afectos à Dolores, Tomas
y Enriq(uett)a y caricias à sus niños.


Par avance je vous en remercie,
Cordialement,
DaDo


PS je remarque que l'emploi du tilde = ~ n'était pas d'actualité
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-postale.blogspot.com/
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 11248
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: VOUS QUI SAVEZ TOUT - PERDIDO EN LA TRADUCCION   Lun 8 Oct 2018 - 11:47

bonjour,

précis, précis, c'est vite dit, il écrit comme un cochon, ce gonze, c'est pas de la tarte.

Il ne parle que de pognon, en plus, rien de passionnant. Voici la première partie jusqu'à "en mi lugar hacias otro tanto", haut de la deuxième page.

"Mon cher frère, le premier du ? courant je t’ai écrit en incluant une (lettre) pour Enriquetta et t’annonçant l’envoi de 3388 francs par l’intermédiaire de M. F. Faurie de Bayonne [François Faurie, né le 9 mars 1785 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) et décédé le 14 mars 1869 à Tarnos (Landes), était un négociant et homme politique français - ndt]. Je suppose que ma lettre est déjà arrivée entre tes mains, et qu’aussi avant que ceci se soit passé ( ???) les fonds soient en ta possession et donc que mon correspondant se soit montré exact ; j’attends que tu ne négliges pas de me donner avis de tout ceci pour ma tranquilité. Ayant lu ces derniers jours dans plusieurs journaux les deux décrets royaux du mois passé qui paraissent assurer le paiement des coupons, il m’est venu à l’idée de risquer certaines des valeurs consolidées, nous disposons pour ça de certains fonds que je conserve depuis la vente de Naples. Mais avant de risquer mon argent je veux que tu me dises si à ma place tu ferais pareil."

Bon, ce n'est pas du niveau de la traduction du Quijote par A. Schulman, je te l'accorde.

La suite à suivre ...

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)


Dernière édition par Doudad le Lun 8 Oct 2018 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 11248
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: VOUS QUI SAVEZ TOUT - PERDIDO EN LA TRADUCCION   Lun 8 Oct 2018 - 16:46

Suite et fin :

"La valeur des coupons est de 47, elle ne me paraît pas proportionnée à celle des actions de la rente à vie qui se négocie à Paris à 78 et 79. Je suppose que les bons doivent produire de 10 à 11% et il me paraît indubitable que si les semestres de juillet et octobre sont bien payés ils sortiront alors à 60 et peut-être 70 ; avec des meilleures données tu me diras ce qu’il y a eu sur le ( ???) et si ta réponse se trouve être d’accord avec ma façon de voir je te remettrais 3, 4 ou peut-être 6000 francs pour voir si on peut gagner quelque chose, puisqu’ici ici les fonds publics offrent à l’heure actuelle peu d’avantages.
J’ai vendu mes obligations de l’Emprunt royal à 89 1/2 qui au moment de l’emprunt m’avaient coûté 79. Réponds-moi le plus vite possible que je puisse finir de prendre ma décision.
Rien de nouveau ici comme ne doit pas l’être la sincère affection que t’offre ton frère, signé Machin.
Mille affections à Dolores Tomas et Enriquette et caresses à leurs enfants.
"

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 11248
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: VOUS QUI SAVEZ TOUT - PERDIDO EN LA TRADUCCION   Lun 8 Oct 2018 - 18:06

DaDo a écrit:
[ Signature illisible]

Il doit s'agir de José Maria de la Hoz, frère de Dom Pedro. Je suppute que tu as déjà fait le lien entre Niort et La Hoz, par l'intermédiaire de la huitième fille du brave général De Liniers, né natif de Niort, et malencontreusement fusillé en Argentine par des odieux révolutionnaires.

La sus-dite fille Maria-Dolores-de-la-Croix avait épousé le sus-dit Dom Pedro en 1826.

Le frère résidait donc probablement dans la belle famille. Pedro a eu des soucis avec le pouvoir, du fait de ses sympathies carlistes, et il sera contraint de se mettre au vert dans le bocage poitevin durant quelques années, avant de revenir en Espagne porter bien haut le flambeau carliste, dans la plus pure tradition catho-conservatrice espagnole.

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VOUS QUI SAVEZ TOUT - PERDIDO EN LA TRADUCCION   

Revenir en haut Aller en bas
 
VOUS QUI SAVEZ TOUT - PERDIDO EN LA TRADUCCION
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous ne savez pas où poster votre sujet ? Définitions des insignes et des médailles.
» Quel genre de livre aimez vous ?
» Que pensez-vous de ce vendeur eBay ?
» Vous ne savez pas quel objectif choisir ?
» Les étrangers sont nuls - Pierre Desproges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des collectionneurs :: PHILATELIE :: Philatélie, demandes et apports d'informations-
Sauter vers: