Forum des collectionneurs

Espace d'échange d'infos entre Cartophiles, Philatélistes et Numismates
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 marcophilie

Aller en bas 
AuteurMessage
gilb742



Nombre de messages : 4
Age : 66
Localisation : illiers combray
Date d'inscription : 23/04/2018

MessageSujet: marcophilie   Sam 28 Avr 2018 - 21:54

Bonjour
je recherche le   une explication sur des lettres que chez acquis sur un vide grenier
le lettre date de 1818 pour paris avec la mention '' payez trente sols au porteur la lettre est remise le 8 courant l'arrivée ''

 Merci d'avance

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10992
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: marcophilie   Sam 28 Avr 2018 - 22:00

bonsoir,

des sols en 1818, c'est un peu tardif.

Peut-on voir une image ?

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
gilb742



Nombre de messages : 4
Age : 66
Localisation : illiers combray
Date d'inscription : 23/04/2018

MessageSujet: Re: marcophilie   Sam 5 Mai 2018 - 18:39

Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10992
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: marcophilie   Sam 5 Mai 2018 - 20:13

bonsoir,

à première vue, rien n'indique que ce soit postal (Guy Dutau va encore me traiter de petit joueur Rire ).

(trente sols, c'est un franc cinquante, ou bien ?)

Pendant qu'on y est, ce serait possible de voir le dos et le texte intérieur ?

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
bc92

avatar

Nombre de messages : 5815
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: marcophilie   Lun 7 Mai 2018 - 10:03

Bonjour,

Petite question : Les transports d'articles d'argent ne font pas partie du monopole postal. En conséquence, une lettre expédiée par messager privé, MAIS contenant un billet de 100 ET une correspondance, enfreint-elle le monopole ?

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10992
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: marcophilie   Lun 7 Mai 2018 - 11:12

bonjour,

bc92 a écrit:
Petite question : Les transports d'articles d'argent ne font pas partie du monopole postal. En conséquence, une lettre expédiée par messager privé, MAIS contenant un billet de 100 ET une correspondance, enfreint-elle le monopole ?

à mon humble avis, c'est oui. La règle est claire, depuis au moins 1681, pas de lettres-missives distribuées hors la poste. Rappel en 1790 (nouveau régime) et confirmation en 1818. Sinon, ce serait trop facile. Il y a eu pas mal de procès pour infraction au monopole au XIXème (relevage de boîtes privées, commissionnaires et autres), et la Justice a soutenu le monopole, en général (même si ça c'est parfois bien bagarré sur ce genre de points de détail).





D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10992
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: marcophilie   Lun 7 Mai 2018 - 11:26

PS : il reste un cas particulier qui pourrait éventuellement s'appliquer à cette lettre. La déclaration du Roi du 8 juillet 1759 autorise un particulier à faire porter son courrier à destination (dans Paris et les faubourgs, à une époque où seule la Petite Poste s'occupe du courrier local) par un tiers de son choix.



Les avocats ont beaucoup joué là-dessus, souvent en pure perte (la possibilité reste très limitée, il faut que le porteur soit un particulier connu de l'envoyeur, et pas le représentant d'une entreprise lambda, que ça reste dans le rayon local, etc ...) La Justice est aveugle, mais il ne faut pas la prendre pour une bille non plus.

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
bc92

avatar

Nombre de messages : 5815
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: marcophilie   Lun 7 Mai 2018 - 11:58

Doudad a écrit:
Sinon, ce serait trop facile.

C'est vrai, au fait.

Merci pour ces éléments de jurisprudence dignes des armoires d'un clerc de procureur chenu.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10992
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: marcophilie   Lun 7 Mai 2018 - 12:05

Ce qui est certain aussi, c'est que si on le fait sans se faire prendre, c'est autorisé.

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
bc92

avatar

Nombre de messages : 5815
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: marcophilie   Mer 9 Mai 2018 - 7:59

Bonjour,

Voici une lettre passée par la poste ET comportant la fameuse mention précisant la rémunération du "porteur".







De St-Gaudens à Toulouse, septembre 1810. Lettre rédigée à Regades, postée à St-Gaudens. Le trajet St-Gaudens à Toulouse est desservi par un courrier postal à cheval (selon la carte des postes de 1800 du moins). La lettre a dû être taxée par le directeur de Muret, dernier en passe, 3 décimes pour moins de 6 g et 100 km dans le tarif d'avril 1806. L'adresse du destinataire (actuelle rue Antonin Mercié) se situe à environ 200 m du bureau de poste de Toulouse (actuelle rue du Languedoc).

Après avoir pensé à une combinaison de transport par la poste et de distribution par piéton (sans bien arriver à imaginer comment cela aurait fonctionné en pratique), je me dis que cette mention "Donnes six sols au porteur" est sans doute et plus simplement une précaution de l'expéditeur, un reste de méfiance envers cette Poste qui pourrait chercher à entourlouper votre correspondant et lui faire payer plus que les 3 décimes du barème, d'autant qu'elle n'écrit même pas la taxe devant vous.

M. Chauvet nous dit (IHP1 p 141) que cette habitude des expéditeurs de noter le port à payer "s'est conservée longtemps, alors même que la lettre était transportée par la Poste aux Lettres", je comprends que longtemps c'est fin du XVIIe et courant du XVIIIe mais en 1810 ça m'étonne un peu.

Cela vous inspire ?

Bruno

P.S. Du coup j'ai commandé le FM 222 où il y a quelques pages sur la distribution à domicile à Toulouse.
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10992
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: marcophilie   Mer 9 Mai 2018 - 8:47

bonjour,

bc92 a écrit:
je me dis que cette mention "Donnes six sols au porteur" est sans doute et plus simplement une précaution de l'expéditeur, un reste de méfiance envers cette Poste qui pourrait chercher à entourlouper votre correspondant et lui faire payer plus que les 3 décimes du barème, d'autant qu'elle n'écrit même pas la taxe devant vous.

je serais assez d'accord avec ça, une réminiscence de l'Ancien Régime (qui n'était pas si éloigné), ancienne monnaie et anciennes pratiques (aux temps anciens des messageries, les tarifs se discutaient entre expéditeur et entrepreneur, et il n'était pas rare que l'expéditeur écrive sa proposition sur l'enveloppe). Mais je pense que dans ce cas, le facteur a encaissé trois décimes plutôt que le porteur ait ramassé six sols.

Sauf si cas particulier de distribution par porteur à Toulouse (à suivre ...)

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
frame

avatar

Nombre de messages : 3842
Age : 64
Localisation : Aubagne
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: marcophilie   Mer 9 Mai 2018 - 9:39

Bonjour,

L'article de M.Seguy répertorie les cachets des agences privées de distribution de Toulouse et n'apporte pas de précisions quand aux modalités de ce travail.

Francois
Revenir en haut Aller en bas
bc92

avatar

Nombre de messages : 5815
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: marcophilie   Mer 9 Mai 2018 - 10:55

Merci messieurs,

Tant pis pour l'article, de toute façon je ne vois pas bien comment une distribution payante aurait vu son prix décidé ou suggéré par l'expéditeur.

JF, à propos de la monnaie d'ancien régime, je suis persuadé qu'on a continué à compter en sous pendant un bon siècle dans la vie de tous les jours. Quand j'ai lu, gamin, La guerre des boutons, publié en 1912, ces sous m'ont posé des problèmes... (après, ce furent les pistoles de des mousquetaires, dont j'ai fini par comprendre péniblement qu'elles valaient onze livres).

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10992
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: marcophilie   Mer 9 Mai 2018 - 11:43

Les Trois Mousquetaires valent facilement onze (autres) livres ...

Ma grand-mère (née en 1901) comptait souvent les francs en sous. Mon beau-père (né en 36) compte encore parfois en anciens francs.

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
jlr



Nombre de messages : 309
Localisation : nul part
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: marcophilie   Mer 9 Mai 2018 - 12:12

Doudad a écrit:
Mon beau-père (né en 36) compte encore parfois en anciens francs.

D.
Bonjour,

Je connais bien le problème ma maman née en 38 arrive à compter en anciens Euros, j'ai souvent du mal à faire la conversion.
Revenir en haut Aller en bas
bc92

avatar

Nombre de messages : 5815
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: marcophilie   Mer 9 Mai 2018 - 13:34

Ma grand-mère (également née en 1901) avait au début des années soixante libellé un chèque en anciens francs. Gros émoi familial, démarches pour récupérer le chèque avant encaissement ...

Des gens de mon âge parlaient en anciens francs pour les grosses sommes (celles qui font du mal à sortir), il y a disons trente ans : six millions (ou briques) pour la nouvelle bagnole !

Et pour revenir à Dumas, le passage des comptes :

– Et moi, dit Athos en tirant quelque menue monnaie de sa poche, moi…
– Vous, rien.
– Ma foi, ou si peu de chose, que ce n’est pas la peine de rapporter à la masse.
  Maintenant, calculons combien nous possédons en tout : Porthos ?
– Trente écus.
– Aramis ?
– Dix pistoles.
– Et vous, d’Artagnan ?
– Vingt-cinq.
– Cela fait en tout ? dit Athos.
– Quatre cent soixante-quinze livres ! dit d’Artagnan, qui comptait comme Archimède.


35 pistoles + 30 écus = 475 livres. Le petit écu en question vaut trois livres (l'écu plein six livres), la pistole (pièce d'or espagnole ou équivalent) est comptée pour 11 livres.

Dans ma lettre de St-Gaudens (1810) il est question d'acheter une "petite jument espagnole faite au tour" pour six louis (cent-vingt francs si je ne m'abuse).

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
gilb742



Nombre de messages : 4
Age : 66
Localisation : illiers combray
Date d'inscription : 23/04/2018

MessageSujet: Re: marcophilie   Sam 19 Mai 2018 - 22:14

Merci toutes et tous pour vos réponses.
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: marcophilie   

Revenir en haut Aller en bas
 
marcophilie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibliographie pour la philatélie , marcophilie
» La fin de la marcophilie Hennuyère.
» ah la marcophilie !!
» Marcophilie coloniale et transiberienne
» marcophilie made in belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des collectionneurs :: DISCUSSIONS GENERALES-
Sauter vers: