Forum des collectionneurs

Espace d'échange d'infos entre Cartophiles, Philatélistes et Numismates
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Traces dites « molettes d'entraînement »

Aller en bas 
AuteurMessage
jlr



Nombre de messages : 323
Localisation : nul part
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Traces dites « molettes d'entraînement »   Dim 21 Jan 2018 - 11:12

Bien que je pense que se sujet est en étroite relation avec celui de Bruno sur « 130f, que pensez-vous de l'aspect ? », j’ouvre un nouveau sujet qui mériterai tout un article dans un blog spécialisé, voir même deux blogs spécialisés et ...

J’ai donc ouvert ma bible (heureusement je me suis faite une version numérique, car le pauvre il est tagué, raturé, annoté de partout) le « SPÉCIALISÉ FRANCE LES ROULETTES » de P. Broustine, R. Françon, B. Mignon et J. Storch, et j’en ai extrait ce paragraphe.
__________
«  Dans les presses rotatives, des petites roues appelées molettes d'entraînement, tournent en appuyant sur la bande de papier pour la faire avancer. Certains s'appuient sur les marges latérales, d'autres sur des rangées de timbres de la bande sans fin. En appuyant sur les timbres, elles se maculent d'encre et laissent une trace visible verticale, sur colorée, parallèle au grand axe des timbres et sur le côté gauche du timbre. Cette ligne est caractéristique des roulettes. Elle ne peut se rencontrer sur les timbres des feuilles puisque, dans ce cas, les roues n'appuient que sur les marges blanches de la feuille. »
__________

Petite aparté : il ne faut pas confondre ces traces avec celles laissées par le distributeur « Abel » sur notre 10c rouge et certainement sur le 5c vert si un jour il est trouvé, tout deux imprimées en typo à plat.
Une petite illustration s’impose :

Les traces de la molette d'entrainement
du distributeur "Abel"


Revenons aux traces, tout comme Papy24 la dit dans un précédent sujet, je ne pense pas que cela soit du à l’enrouleur, on en retrouverai des traces sur la gomme (voir vos bandes de 11 et/ou exemplaire neuf), ou plus récent le 6fr Muller qui a eu une impression dite recto/verso.
Ces traces sont donc spécifiques au procédé mise en place pour le ré-enroulement de la bande sans fin, entre la sortie de la presse et l’enrouleur. Je serais moins catégorique que nos auteurs quand ils disent « Cette ligne est caractéristique des roulettes », pourquoi n’existerait-elle pas sur les TP de carnet imprimés en typo rotative, allez à vos loupes, scanner et donnez-nous des exemples.

Avant de reprendre mon bla-bla, quelques illustrations :
Trace bien marquée

On peut remarques une sur-épaisseur des lignes

Le cadre gauche est maculé
et le dernier timbre n'est pas atteint ?

Discret mais existant

Comme on peut le voir, elles vont du très marqué la première image, à la plus ou moins discrète sur le 10c bleu, ou juste avec le cadre maculé comme sur le 1fr Pasteur sur cette bande on peut constater que la dernière colonne n’est pas atteinte ?

Maintenant je vais vous laissez sur votre faim et poser quelques questions :

Sur quelle vignette l’avez-vous vu ?

Il va être difficile de donner une date de fabrication, alors quelle est votre première date d’oblitération et dernière date, ou l’on voit ou entre aperçois cette trace ?

Les timbres-poste de carnet ont-ils été affectés ?
Revenir en haut Aller en bas
Papy24

avatar

Nombre de messages : 372
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Traces dites « molettes d'entraînement »   Dim 21 Jan 2018 - 12:17

Bonjour,

Sans vouloir ouvrir une nouvelle polémique, sur ces rotatives Chambon que je connais sur le bout du doigt pour les avoir conduites pendant pas mal de temps et jusqu'à leur dernier tirage, je peux vous dire qu'il n'y a pas de petites molettes d'entraînement. Pour cela il y a deux blocs d'appel et le deuxième est évidé à l'emplacement des timbres. Désolé, je n'ai pas plus net comme exemple :



Ce deuxième cylindre d'appel, placé juste après le bloc de perforage et donc des timbres imprimés, appuie sur les bords des feuilles et entre chaque rangée de timbres, que ce soit pour des feuilles, des roulettes ou des carnets. C'est le seul entraînement du papier après l'impression et il n'y a pas de roulettes.

Si la pression est mal réglée sur les vis des ressorts de chaque côté du cylindre, le papier est entraîné en travers et la bande imprimée se trouve décalée par rapport aux évidements et les parties correspondant à l'espace entre les timbres, se retrouvent sur le bord à l'intérieur des timbres.

Je soupçonne l'imprimeur d'avoir voulu faire un réglage sur un côté, d'avoir un peu trop serré la vis de réglage un instant avant de s'en apercevoir et de réajuster le réglage pour remettre la bande au bon endroit.

Ceux qui ont écrit le texte cité, ne devaient pas connaître ce détail.

Papy24
Revenir en haut Aller en bas
http://blog-impressions-timbrees.blogspot.com/
jlr



Nombre de messages : 323
Localisation : nul part
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Traces dites « molettes d'entraînement »   Dim 21 Jan 2018 - 12:57

Papy24 a écrit:
Bonjour,

Ce deuxième cylindre d'appel, placé juste après le bloc de perforage et donc des timbres imprimés, appuie sur les bords des feuilles et entre chaque rangée de timbres, que ce soit pour des feuilles, des roulettes ou des carnets. C'est le seul entraînement du papier après l'impression et il n'y a pas de roulettes.

Si la pression est mal réglée sur les vis des ressorts de chaque côté du cylindre, le papier est entraîné en travers et la bande imprimée se trouve décalée par rapport aux évidements et les parties correspondant à l'espace entre les timbres, se retrouvent sur le bord à l'intérieur des timbres.

Je soupçonne l'imprimeur d'avoir voulu faire un réglage sur un côté, d'avoir un peu trop serré la vis de réglage un instant avant de s'en apercevoir et de réajuster le réglage pour remettre la bande au bon endroit.

Ceux qui ont écrit le texte cité, ne devaient pas connaître ce détail.

Papy24

Merci du tuyau, je rajoute donc à la liste de recherche tous les timbres imprimés sur rotative, les feuilles étant 1000 fois plus répandu, cela devrait être très rapide à trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Papy24

avatar

Nombre de messages : 372
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Traces dites « molettes d'entraînement »   Dim 21 Jan 2018 - 13:39

Plus facile de trouver sur des feuilles, ce n'est pas certain, car les feuilles sont plus faciles à retirer du paquet et plus facile pour les remplacer, que sur une bobine où c'est impossible. 

Cela a pu se produire probablement pour les carnets où là aussi les timbres fautés sont impossible à retirer de la bobine, mais là il est possible d'éliminer les carnets après leur confection, alors que pour les roulettes, il faut éliminer toute la roulette concernée, ce qui apparemment n'a pas été fait.

Bon courage.

Papy24
Revenir en haut Aller en bas
http://blog-impressions-timbrees.blogspot.com/
jlr



Nombre de messages : 323
Localisation : nul part
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Traces dites « molettes d'entraînement »   Dim 21 Jan 2018 - 13:49

Papy24 a écrit:
Plus facile de trouver sur des feuilles, ce n'est pas certain, car les feuilles sont plus faciles à retirer du paquet et plus facile pour les remplacer, que sur une bobine où c'est impossible. 

Cela a pu se produire probablement pour les carnets où là aussi les timbres fautés sont impossible à retirer de la bobine, mais là il est possible d'éliminer les carnets après leur confection, alors que pour les roulettes, il faut éliminer toute la roulette concernée, ce qui apparemment n'a pas été fait.

Bon courage.

Papy24

Re,

Pourquoi elles auraient été considéré comme fauté, c'est qu'une petite marque de pas grand chose qui a mon avis (tout a fait personnel) n'entraine pas une cause de retrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Papy24

avatar

Nombre de messages : 372
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Traces dites « molettes d'entraînement »   Dim 21 Jan 2018 - 14:12

Je ne sais pas si c'était considéré comme fauté pour les autres, pour moi oui et j'ai éliminé.
Je n'ai travaillé sur ces rotatives qu'après 1969 et je n'ai pas imprimé avec une sortie en bobine, mais je suis en droit de penser que le séchage de l'époque avec le long cheminement de la bande devait provoquer des variations latérales avant l'enroulement de la bobine réceptrice. Modifier la pression du cylindre d'appel et le décalage de la bande était peut-être un moyen utilisé (à mon avis, pas le bon) pour redresser l'alignement.
Alors que pour les feuilles, je n'ai pratiquement jamais modifié ce réglage fait une bonne fois pour ne pas bouger. C'est probablement une raison pour ne pas en trouver beaucoup, cela n'a pas du arriver souvent.

Papy24
Revenir en haut Aller en bas
http://blog-impressions-timbrees.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traces dites « molettes d'entraînement »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traces dites « molettes d'entraînement »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Levy, Marc] Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
» nettoyage des traces de colle
» [festival] Traces de Vie
» Les traces de Tambour
» "Dites-lui que je pense à elle..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des collectionneurs :: PHILATELIE :: Philatélie, demandes et apports d'informations :: SEMI-MODERNES (1900/1960) :: SEMEUSES-
Sauter vers: