Forum des collectionneurs

Espace d'échange d'infos entre Cartophiles, Philatélistes et Numismates
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Levées exceptionnelles...londoniennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bc92

avatar

Nombre de messages : 5444
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mar 18 Avr 2017 - 20:13

Bonsoir,

Un intéressant document, téléchargeable sur le site de la Great Britain Philatelic Society, sur les levées exceptionnelles à Londres :

http://www.gbps.org.uk/information/downloads/files/LPHG/publications/LONDON%20LATE%20FEE%20and%20TOO%20LATE%20MAIL.pdf

Pour ce genre de lettre, 1870 3d tarif de base + 2d levée exceptionnelle :



Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10273
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mar 18 Avr 2017 - 20:35

bonsoir Bruno,

passionnant et capital. A t'on une idée du mode de fonctionnement de l'ambulant de Calais le 20 décembre 1870, de sa relation avec Bordeaux, et partant de la pertinence d'utiliser un service de levée exceptionnelle pour cette destination à cette date ? Un dateur d'arrivée au dos ?

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
bc92

avatar

Nombre de messages : 5444
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mar 18 Avr 2017 - 22:00

On peut en effet se poser la question des relations Calais-Bordeaux. Si le Pas-de-Calais et le Nord  restent  aux Français, la Somme est largement compromise en octobre-novembre, Rouen est occupé début décembre, même si les Prussiens ne poursuivent pas jusqu'au Havre et Honfleur devant la menace de l'armée Faidherbe dans le nord.

J'avoue que je n'avais pas trop fait attention à la date Clin d'oeil Le verso, je viens de prier le vendeur de le montrer.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
FDuch.

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 51
Localisation : 34
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mar 18 Avr 2017 - 23:56

bc92 a écrit:
On peut en effet se poser la question des relations Calais-Bordeaux. Si le Pas-de-Calais et le Nord  restent  aux Français, la Somme est largement compromise en octobre-novembre, Rouen est occupé début décembre, même si les Prussiens ne poursuivent pas jusqu'au Havre et Honfleur devant la menace de l'armée Faidherbe dans le nord.
Bruno

Pharaon
Salut à toutes et tous...
apparemment le courrier restait assez simplement acheminé...
extrait de l'"Echo Honfleurais" du 26 février 1871
" />

Honfleur à été envahi par les Prussiens le 23 février
" />

En novembre 1870 le Cherbourg Paris roule encore malgré l'invasion déjà for prononcée...
" />
" />

Et aux vues de multiples faits cette invasion prussienne (certes avec quelques combats remarquables) à surtout été basée sur une forme de pillages en règles..
" />
Il est apparemment simple de tout obtenir moyennant "bakshish"....donc évidemment la circulation du courrier.....dans (presque ? ) toute la France..

Lolo

Studieux
FD
Revenir en haut Aller en bas
bc92

avatar

Nombre de messages : 5444
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mer 19 Avr 2017 - 7:39

FDuch. a écrit:
apparemment le courrier restait assez simplement acheminé...
extrait de l'"Echo Honfleurais" du 26 février 1871

Le mois de février voit la reprise progressive des communications à partir de l'armistice fin janvier, Paris étant remplacé par Versailles pour le transit du courrier. La situation est très différente de celle de décembre.

Le vendeur a aimablement rajouté un scan du verso, qui ne montre qu'un tàd d'arrivée à Bordeaux le 25 décembre 2E levée, ce qui nous fait :
Londres le 20,
Calais le 21,
Bordeaux le 25.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10273
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mer 19 Avr 2017 - 9:03

bonjour,

Cherbourg et Honfleur ne dépendaient pas du réseau du Nord, mais de celui de l'Ouest. très largement laissé libre par l'occupant teuton (en décembre, la ligne d'avancée allemande allait de Dieppe à Tours via Rouen/Evreux/Mortagne, à la louche). Le Cherbourg à Paris roulait à l'ouest de cette ligne, il utilisait ses dateurs, mais il n'allait plus à Paris.

Pour le réseau du Nord, si j'en crois Lux (qui est malheureusement très concis), il est limité aux départements du Nord et du Pas-de-Calais dès novembre 1870 (occupation d'Amiens le 27/11). Relations entre nord et sud de la France précaires, par voie de mer (voie du Havre).

Il serait intéressant de pouvoir développer ça (sujet qui me rappelle la belle voie de Santander durant la guerre carliste de 1872).

Cinq jours de délai pour la livraison, ça ne paye pas les deux pence en sus. J'imagine que les anglais, même superbement isolés sur leur île, connaissaient les difficultés de circulation de l'autre côté du Channel.

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
bc92

avatar

Nombre de messages : 5444
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mer 19 Avr 2017 - 9:23

Doudad a écrit:
Pour le réseau du Nord, si j'en crois Lux (qui est malheureusement très concis), il est limité aux départements du Nord et du Pas-de-Calais dès novembre 1870 (occupation d'Amiens le 27/11). Relations entre nord et sud de la France précaires, par voie de mer (voie du Havre).

Cinq jours de délai pour la livraison, ça ne paye pas les deux pence en sus. J'imagine que les anglais, même superbement isolés sur leur île, connaissaient les difficultés de circulation de l'autre côté du Channel

Les Anglais, que veux-tu, touchent 2 pence pour mettre la lettre en dernière minute dans le train de Douvres, le reste... Ils ont sans doute maintenu le service de la LE compte tenu du courrier pour Lille et la Belgique.

Visiblement la liaison vers Calais n'est pas dédoublée par une liaison vers un port français plus au sud. Steenackers, dans son bouquin, parle d'un service quotidien Southampton-Bordeaux, annoncé "sous quelques jours" par Le Siècle du 31 décembre. Projet ou réalité ?

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10273
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mer 19 Avr 2017 - 10:34

Pour ce qui est du service des ambulants, le contournement des zones occupées est réglé par une note du 4 octobre 1870, qui prévoit des translations de ligne à ligne à partir de gares de transit, utilisant les lignes intermédiaires de convoyeurs (ou peut-être éventuellement des entrepreneurs) :



Amiens (Calais à Paris vers Rouen), Rouen (Havre à Paris vers Serquigny), Serquigny (Cherbourg à Paris vers Mézidon), Mézidon (Cherbourg à Paris vers Le Mans en sautant le Granville à Paris), Le Mans (Brest à Paris vers Tours), Tours (Bordeaux à Paris vers Vierzon), Vierzon (Périgueux à Paris vers Saincaize), Saincaize (Clermont à Paris). Et vice-versa. (voir le détail des lignes sur les cartes de Lux, tome II)


Carte L'Héritier - Ballons montés - 1992 pour octobre/novembre 1870. La ligne verte marque l'avance allemande en décembre-janvier

Ce qui fait un périphérique ferroviaire Amiens/Saincaize praticable jusqu'au 28 novembre 1870. Après ...

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
FDuch.

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 51
Localisation : 34
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mer 19 Avr 2017 - 11:49

Doudad a écrit:
Pour ce qui est du service des ambulants, le contournement des zones occupées est réglé par une note du 4 octobre 1870, qui prévoit des translations de ligne à ligne à partir de gares de transit, utilisant les lignes intermédiaires de convoyeurs (ou peut-être éventuellement des entrepreneurs) :
Amiens (Calais à Paris vers Rouen), Rouen (Havre à Paris vers Serquigny), Serquigny (Cherbourg à Paris vers Mézidon), Mézidon (Cherbourg à Paris vers Le Mans en sautant le Granville à Paris), Le Mans (Brest à Paris vers Tours), Tours (Bordeaux à Paris vers Vierzon), Vierzon (Périgueux à Paris vers Saincaize), Saincaize (Clermont à Paris). Et vice-versa. (voir le détail des lignes sur les cartes de Lux, tome II)


Carte L'Héritier - Ballons montés - 1992 pour octobre/novembre 1870. La ligne verte marque l'avance allemande en décembre-janvier

Ce qui fait un périphérique ferroviaire Amiens/Saincaize praticable jusqu'au 28 novembre 1870. Après ...

D.

     bc92 à écrit
On peut en effet se poser la question des relations Calais-Bordeaux.Si le Pas-     de-Calais et le Nord  restent  aux Français, la Somme est largement compromise en octobre-novembre, Rouen est occupé début décembre, même si les Prussiens ne poursuivent pas jusqu'au Havre et Honfleur devant la menace de l'armée Faidherbe dans le nord.

    Bruno




Pharaon



Bonjour......


le scan de la lettre que j'ai publié plus haut démontre bien d'un passage vers le nord --->>> Honfleur la Norvège du 7 au 11 novembre laisse bien remarquer un passage très libre.
Mais.....
" />



Comme le cite Bruno Rouen a été envahi début décembre et apparemment le Havre subit l'attaque Prussienne avant le 13 décembre (avec un ballon qui tombe à Honfleur le 14/12) ce qui "restreint" encore plus la libre circulation;par la voie terrestre nord ouest;de cette lettre de Londres en date du 20 décembre....


      Doudad a écrit:
 Ce qui fait un périphérique ferroviaire Amiens/Saincaize praticable jusqu'au 28 novembre 1870. Après ...

      D.



Donc est-il bien imaginable (ce que note JFçois) qu'à partir du 10 décembre le courrier au départ de Calais ait pu emprunter la voie de mer jusqu'à ??? (et pas la voie du Havre apparemment...)  pour reprendre la voie ferrée à ??? et par ce biais évidemment (cas présent de cette lettre de Londres) avoir réussi son parcours Calais Bordeaux en 4 jours....



Lolo



FDerick....
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10273
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mer 19 Avr 2017 - 15:54

Doudad a écrit:
A t'on une idée du mode de fonctionnement de l'ambulant de Calais le 20 décembre 1870, de sa relation avec Bordeaux

Apparemment, le trafic de l'ambulant de Calais a été interrompu dès le début de septembre 1870 (le 13 ?), suite à la destruction du pont de Laversine (qui sautera aussi en 14/18 et en 39/45). Le Times, très inquiet de la régularité des relations entre Londres et Paris, se réjouit (le 16) d'apprendre qu'un trajet de secours est mis en place par Amiens et Rouen, avec un allongement de 12 heures du trajet (slow mail route). Le 18, Paris est encerclé.


Daily Alta Calif. 17/09/1870

Un lettre du Havre avec griffe privée "via Amiens" datée du 23/10 est arrivée le 24 à Londres (DP 71 p. 7).

Mais ça, c'était avant le 28 novembre.

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
FDuch.

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 51
Localisation : 34
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mer 19 Avr 2017 - 17:55

Pharaon
Je n'ai pour l'instant pas trouvé mieux... Studieux
Extrait du "Pays d'Auge" du 20 décembre 1870
(il y à quelques jours avant des instructions sur les relations avec les états pontificaux et la Cochinchine également la franchise militaire en tous cas... Clin d'oeil )

[img][/img]

Lolo
A pluche....
Fumeur
FDérick
Revenir en haut Aller en bas
Doudad
Admin
avatar

Nombre de messages : 10273
Localisation : vers le milieu ...
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   Mer 19 Avr 2017 - 18:55

La translation du port de départ de la Malle des Indes de Marseille à Brindisi est la conséquence directe de l'interruption de l'ambulant de Calais à Paris, avec pour conséquence une augmentation du tarif de 40 centimes pour le transit italien.

D.

_________________
Les Combrailles, et la caravane passe ... (proverbe auvergnat)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Levées exceptionnelles...londoniennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Levées exceptionnelles...londoniennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Levée exceptionnelle des trains transatlantiques
» Tarif des levees exceptionnelles ?
» La levée de Moussillon - domo
» est ce une levee exceptionnelle ?
» pâte levée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des collectionneurs :: PHILATELIE :: Marcophilie, demandes et apports d'informations-
Sauter vers: